Sweet child in time

Salut salut mes petites coquillettes au ketchup !!

Quoi de beau dans vos petites vies ?!

Bon je vous ai déjà parlé de ma passion pour le fameux « et sinon tu voudrais pas faire un bébé ?! »

Déjà parce que faire un bébé n’est pas le but de toute une vie pour ma part, et ensuite parce que je ne suis pas prête à renoncer à moi-même au profit d’un brailleur pour le moment.

Mais je ne vous ai pas tout dit … En fait j’aime beaucoup les enfants ! Quand ils ne pleurent pas, ne puent pas, ne bavent pas et ne racontent pas leur vie. Oui je sais on ne peut pas demander à un enfant de répondre à tout ces critères à moins d’être mort, et encore j’émets quelques réserves sur l’odeur.

Toujours est-il que c’est physique ! Ces boules de bave et de microbes me donnent la nausée, j’y peux rien je vous jure.

Je veux des enfants, plus tard sûrement, enfin j’en voudrais plus tard … Mais j’en voudrais des biens élevés.

Oui messieurs-dames je suis là aujourd’hui pour défendre ces petites têtes blondes qui me dégoûtent autant qu’elles m’agacent mais il est grand temps que quelqu’un le fasse car ce n’est pas leur faute votre honneur !!

Regardez le, ces grand yeux bleus qui vous dévisage avec cette goutte au nez qui pendouille et manque de tomber à chaque instant dans cette bouche baveuse qui vous raconte depuis une demi heure pourquoi il a dessiné une maison avec deux fenêtres et pas trois.

Il n’est pas coupable ! Ses parents en revanche …

Bah quoi soyons honnête il n’est pas devenu ça tout seul ! Si vous faites des gosses essayez de leur inculquer un minimum de savoir vivre dès le plus jeune âge.

Moi ça me paraît logique, quand on s’extasie alors qu’il a 2 ans pour un dessin moche qui s’apparente plus à une aquarelle qu’à un dessin au pastel tellement il y a de bave dessus, difficile après coup de lui révéler la vérité sur ses talents plus que limités en art …

Alors oui il faut préserver l’innocence des enfants et oui c’est votre braillard donc tout vous paraît fabuleux quand ça vient de lui, bla-bla-blablabla. Mais une crotte de nez reste une crotte de nez et non je n’ai aucune envie qu’il me la tende après avoir exploré le fin fond de sa narine pendant 10 minutes devant moi dans le bus.

Sans déconner c’est quand même pas compliqué d’apprendre un minimum de règles de base à un marmot si ?!

Règle n°1 Ne sort rien de ton corps sauf dans l’intimité.

C’est donc valable pour tout ce qui est exploration de la narine, pets, bave, ou tout autre fluide donc on ne souhaite pas déterminer la couleur ou l’odeur. Vous souhaitez peut-être tenir un carnet sur l’évolution de la couleur et la texture de sa matière fécale mais vous êtes les seuls. Et il ne deviendra pas fort comme Popeye en mangeant ses crottes de nez.

Règle n°2 Ne crie pas à tout va.

Ok ils sont petits ils pensent qu’on ne les entends pas bien mais c’est là que votre rôle de parent prend tout son sens … Ressurez-le, si on l’ignore ce n’est pas qu’on ne l’entend pas c’est qu’on choisi de l’ignorer alors apprenez lui à ne pas insister on ne vous en demande pas plus.

Règle n°3 Va à l’essentiel.

Non mais vous pensez vraiment que j’ai une demi heure à perdre à l’écouter parler de sa maîtresse qui portait une jupe rouge alors que sa couleur préférée est le bleu ?! Elle portait une jupe rouge alors qu’elle aime le bleu, c’est bizarre non ?! Banco pas besoin de plus, moins de 10 secondes ! Je fais des efforts, fais en aussi petit …

Règle n°4 Parle français.

Alors ça vous amuse peut-être de l’entendre prononcer des N à la place des L mais ça vous fera sûrement moins marrer quand ça vous coûtera un rein en orthophoniste … Je pose ça là l’air de rien. Et puis je prend déjà sur moi pour lui accorder un peu de mon temps donc autant qu’il le rentabilise non ?! D’autant que j’aurais encore moins envie de recommencer si je dois me mettre à étudier le klingon pour le comprendre.

Règle n°5 Tu n’es pas le centre du monde.

Ok être parent c’est aimer son enfant, mais lui passer tout ses caprices ce n’est pas l’aider et lui apprendre la valeur des choses, à la rigueur ça nous donne juste envie de lui apprendre le bruit que peut faire sa tête quand il rebondira sur le mur. Et puis vous n’avez pas honte quand ils pètent un câble pour un paquet de bonbon à la caisse du supermarché ?! Parce que moi j’ai honte de vous. Vraiment.

Règle n°6 Ne touche pas tout ce qui est à ta porté.

J’insiste vraiment sur celle là car le prochain mioche qui approche sa main pleine de bave et de gâteau de mon manteau dans le métro risque de se prendre une beigne. Je vous jure un jour ça va partir tout seul même moi je le verrais pas venir. Mais mon dieu tout ne leur appartient pas alors pourquoi les laisser tout salir avec leur microbe ?! Et puis même pour eux quoi, après ils remettent les doigts dans la bouche c’est ignoble !

Voilà on vous en demande pas plus, 6 petites règles pour notre bonheur à tous c’est pas cher payé quand même.

Vous verrez que je serais beaucoup plus aimable et attentionnée envers eux, vous ne verrez même plus cet air de dégoût qui se peint sur mon visage à chaque fois qu’un enfant tourne son regard vers moi.

2 réflexions sur “Sweet child in time

  1. bienamicalementvotre dit :

    hahaha si par malheur un jour tu rentres dans le monde terrible des mamans… relis ton article. tu feras comme nous après : tu hausseras les épaules en disant : si seulement ces quelques règles étaient possibles à respecter … Bonne journée 😎😂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s